DEVIS & DEPLACEMENT 100% GRATUITS

avec des professionnels de proximité

conseils & astuces travaux

Poser du parquet cloué



en partenariat avec



Décoratif, chaleureux, le plancher est le revêtement traditionnel par excellence. Grâce à sa durabilité et sa résistance aux chocs, il est souvent utilisé comme alternative à la dalle béton, tant en rénovation que dans les habitations neuves.

 

 

Etape 1 : Choisir les matériaux nécessaires

  • Lambourdes
    Les lambourdes sont des solivettes à visser ou à clouer sur les solives quand ces dernières ont un écartement supérieur à 40 cm ou un alignement non conforme. On utilise les lambourdes comme support de pose du plancher. Leur section varie de 27 à 50 mm en fonction de l'écartement des solives. Plus les solives sont écartées, plus les lambourdes doivent être épaisses.

     
  • Panneaux de particules
    Préférez les panneaux rainurés et languettés sur les 4 rives (bords). Les épaisseurs courantes sont de 15, 19 et 22 mm.

     
  • Plancher à clouer
    En chêne massif, pin ou sapin, le plancher est vendu en lames rainurées et languettées prêtes à poser. Les dimensions courantes sont les suivantes : Epaisseur 21 ou23 mm, largeur de 50 à 170 mm (en fonction des essences), longueur variable.

     
  • Isolant asphalté
    Dans le cas ou le sol, bétonné ou ragréé est parfaitement plan, on peut poser des lambourdes sur une feuille d'isolant asphalté de 8 mm d'épaisseur. Cette " Pose flottante " (a ne pas confondre avec un parquet flottant) améliore l'isolation phonique d'un étage à l'autre.

     
  • Préparation de la pièce
    La pose d'un plancher doit être faite dans une pièce qui réunit les conditions suivantes :
    • - Supports secs (chape), gros œuvre et enduits secs
    • - Lambourdes sèches
    • - Carrelages terminés
    • - Vitrages et canalisations d'eau terminés
    • - Température et taux d'humidité (hygrométrie) de la pièce identique aux conditions futures d'utilisation

 
 

Etape 2 : Les supports

 

A : Les solives
Le plancher peut être posé directement sur des solives alignées et espacées de 40 cm maximum.
  • Contrôler l'alignement à l'aide d'un cordeau ou d'une règle droite.



    Si l'on pose un plancher composé de panneaux de particules directement sur les solives, mettre si besoin une cale sous les plaques puis clouer. Contrôler au fur et à mesure au niveau.

     
B : Lambourdes

Dans le cas d'un plancher à clouer, visser ou clouer des lambourdes sur les solives en intercalant, si besoin, des cales entre les solives et les lambourdes. Contrôler au niveau. Ces dernières sont positionnées perpendiculairement aux solives.



 
C : Dalle béton

Pose " fixée " des lambourdes
  • Sceller de niveau les deux extrêmes le long des murs les plus longs et les positionner.



    Ce procédé permet de créer une lame d'air apportant un complément d'isolation thermique.

     
  • Sceller les lambourdes intermédiaires tous les 40 cm environ avec du ciment et les positionner en les alignant à l'aide d'une règle droite ou d'un cordeau sur les deux lambourdes extrêmes.



     


Pose " flottante " des lambourdes
  • Poser l'isolant asphalté par bandes sous chacune des lambourdes ou sur toute la surface du sol bétonné ou ragréé.



     
 

Etape 3 : La pose

  1. Plancher en dalles de particules

     
    • Visser des panneaux de particules, rainurés et languettés (épaisseur 19 ou 22 mm) sur les solives. Caler au besoin.

       
  2. Plancher en bois massif

     
    • Commencer la pose le long d'un mur, si possible du côté de l'entrée.

       
    • Poser les lames de plancher perpendiculairement aux solives et aux lambourdes.

       
    • Prévoir une cale de 5 à 10 mm sur toute la périphérie de la pièce. Cet espace est un joint de dilatation qui permet au bois de se dilater lors des changements de température.



       
    • Orienter les lames rainurées vers le mur, de manière à les clouer au fur et à mesure de la pose sur la languette.

       
    • Enfoncer le clou en biais dans le bois avec un chasse-clou pour ne pas gêner l'emboîtement suivant.



      Utiliser des clous sans tête.

       
 

Etape 4 : Les finitions

  • Ôter les cales.

     
  • Cacher le joint de dilatation par une plinthe ou un quart de rond cloué dans le mur vertical, de manière à ce que le plancher coulisse librement en dessous.

     
  • Maintenir la pièce à une température d'environ 20° C pendant 8 à 15 jours, avant d'effectuer un ponçage pour l'aspect final si besoin est au moyen d'une ponceuse à bande.



     
  • Vitrifier, peindre ou cirer le bois suivant l'aspect final souhaité après l'avoir traité si nécessaire.
     
 

Vous avez aimé, cliquez "j'aime"  



 

Retour

PLATEFORME HABITAT © à votre service depuis 2004

VOTRE PROJET AU JUSTE PRIX, AU MEILLEUR PRIX !

TROUVER LE MEILLEUR PROFESSIONNEL DE PROXIMITÉ

Devis & déplacement 100% GRATUITS - Economisez jusqu'à -40% *

C'EST FACILE

Déposez votre DEMANDE EN LIGNE en une minute chrono ou APPELEZ NOUS
☎ 01.84.16.09.17


C'EST PRATIQUE

Notre plateforme services, vous met en relation avec les ENTREPRISES de PROXIMITE "labellisées" que vous cherchez


C'EST RAPIDE

Recevez vos DEVIS GRATUITS et choisissez le MEILLEUR DEVIS - Economisez jusqu'à -40% sur vos travaux